Ivan le Terrible, la lutte contre les Boyards

Ivan IV

LE 16 janvier 1547, Ivan IV le Terrible se fit solennellement couronner dans la cathédrale de l’Assomption à Moscou. Il changea la Russie. Au lieu de porter le titre de grand-duc, il voulut avoir celui de tsar, c’est-à-dire d’empereur. Il fut le premier souverain russe à le recevoir. Le mot dérive du latin Caesar et désignait jadis, en russe, les souverains des grands Etats de l’Antiquité.

Ivan IV Vassilievitch, dit le Terrible,

L’un des plus grands souverains de la Russie. Cet homme intelligent, religieux, était aussi violent et cruel. Ces contradictions s’expliquent en partie par son enfance malheureuse: il n’avait que trois ans quand son père, Vassili (Basile) III, mourut, et huit ans quand sa mère à son tour vint à lui manquer.

Le jeune prince fut alors confie à un conseil de tuteurs compose de boyards ; ces grands propriétaires terriens, dont le pouvoir était immense, ne s’occupèrent pas du tout de son éducation.

Si pendant les cérémonies officielles de la cour, ils traitaient leur prince avec un grand respect, dans la vie privée ils devenaient méprisants. Ivan s’apercevait de ces différences, mais il souffrait surtout du manque d’affection : après ses parents, sa fidèle nourrice était morte, et son plus cher ami avait été torture, battu et envoyé en exil.

En outre, de par sa qualité de prince, Ivan devait souvent assister aux tortures et aux exécutions infligées aux ennemis de l’Etat, et de tels spectacles contribuèrent à le rendre inhumain.

De même les compagnons qu’on lui imposait étaient tyranniques et violents; à leur contact, Ivan apprit vite à aimer les jeux les plus cruels.

A la cour cependant, les boyards, divisés en deux partis toujours en lutte, gaspillaient les richesses de l’Etat pour assouvir leurs vengeances et accroître leur puissance. C’est ainsi que pendant dix ans la ville de Moscou fut le théâtre de fréquentes scènes de violence et de massacres.

Ivan grandit donc dans la haine de la puissance des boyards. A l’age de 14 ans, il donna l’ordre aux gardiens de ses chenils de capturer l’un des chefs du parti au pouvoir; ses serfs le lui ramenèrent étranglé.

Déjà, il faisait sentir son autorité inflexible.

UNE INTRANSIGEANCE IMPITOYABLE

Ivan le Terrible, nouveau souverain de la Russie fut très vite dévoré par le souci de reformes indispensables à entreprendre dans l’Empire.

De la son intransigeance impitoyable qui ne fit que croitre. Un jour, des citadins de Pskov se présentèrent devant lui pour se plaindre de leur gouverneur.

Ivan les fit torturer. Il assistait à leur supplice quand on lui apprit que la cloche du Kremlin s’était décrochée. Il abandonna aussitôt ses victimes pour se rendre sur le lieu du désastre.

Une légende voulait que ce fut le présage de terribles évènements. En effet, le lendemain, un violent incendie éclata à Moscou, détruisant le Kremlin ainsi que de nombreux édifices, et faisant 1 700 victimes.

Une révolte populaire se produisit, car l’incendie était attribué aux boyards, mais Ivan ne sévit pas contre eux. Peut-être les redoutait-il encore, ou ne se sentait-il pas assez fort? En revanche, il fit exécuter un grand nombre de meneurs de la révolte.

IVAN LE TERRIBLE ET LA LUTTE CONTRE LES BOYARDS

Apres l’incendie et ces massacres, les boyards continuèrent à régner en maitres dans le pays. Pendant quelques années Ivan sembla se résigner à leur pouvoir écrasant, mais en 1548, décidé à mettre un frein à cette situation, il convoqua à Moscou une assemblée de prêtres, de nobles et de fonctionnaires, devant la quelle il dénonça les excès des nobles.

Quelques années plus tard, il partagea la Russie en deux parties, dont l’une, l’Opritchnina était sous le pouvoir absolu du tsar; s’appuyant sur un corps de police spécial, les opritchniki il s’attaqua alors aux boyards.

En huit ans, plus de 4 000 d’entre eux furent condamnés, torturés, exécutés (souvent avec leurs familles) et beaucoup d’autres, exilés.

Ayant éliminé le pouvoir des boyards, Ivan le Terrible put procéder à quelques réformes qui améliorèrent les tristes conditions de vie du peuple russe. Elles concernaient les lois de l’Etat, l’organisation militaire, celle de l’Eglise orthodoxe russe et l’administration locale.

GUERRE AVEC LES TATARS

D’autre part, il se préoccupa d’agrandir ses domaines en acquérant des territoires dans l’empire des Tatars. En 1550 éclata une guerre qui se termina, deux ans plus tard, par la conquête de la ville de Kazan, à l’est de Moscou.

En 1554, une nouvelle guerre, qui dura également deux ans, lui permit d’occuper Astrakan, sur la mer Caspienne. Ses conquêtes lui méritèrent le surnom de « Grand rassembleur de la terre russe« . Ainsi naquit la politique russe d’expansion vers l’Asie du Nord.

Ivan IV le Terrible, mourut en 1584, après un règne d’un demi-siècle environ; sa longue agonie fut tourmentée par le remords d’avoir fait couler tant de sang.

As tu bien retenu ?

En quelle année fut couronné Ivan IV, le Terrible ?
Contre qui Ivan IV se bat-il pour assoir son autorité ?
Quel est le nom de la police secrète d'Ivan le Terrible ?
En quelle année meurt Ivan le Terrible ?

Bataille du Lac Peïpous

Le lac ne cède pas !

Quiz médiéval

Niveau facile