Rochambeau en résumé

Rochambeau à Yorktown

Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur de Rochambeau

Rochambeau en résumé. Né le 1er juillet 1725 et mort le 10 mai 1807, Rochambeau est un général français et comte de Rochambeau.

Son rôle dans la guerre d’indépendance américaine est décisif avec la bataille de Yorktown. Il sera décoré de l’ordre du Saint-Esprit et fait gouverneur de Picardie et de l’Artois. Il termine sa carrière militaire avec la dignité de Maréchal de France.


Pour briller en société :

  • Comte de Rochambeau
  • Participe à la guerre d’indépendance américaine
  • Bataille de Yorktown

Rochambeau, en résumé

1747 : Nommé colonel

1748 : Participe au siège de Maastricht auquel il se distingue. La garnison se rend avec les honneurs de la guerre.

1749 : Rochambeau devient gouverneur de Vendôme

1756 : Promotion au grade de général de brigade. Rochambeau doit cette promotion à l’expédition de Minorque et au siège de Mahón. Cette expédition intervient pendant guerre de Sept ans. Elle voit l’escadre anglaise se replier et perdre face à la Royale française. Cet évènement entraine la reddition de l’île et une profonde réforme outre-manche avec la mise à mort de John Byng, commandant de l’escadre anglaise.

1758 : Il reçoit plusieurs blessures à la bataille de Clostercamp, en Allemagne. Son action est décisive et permet de remporter une victoire tactique sur les anglais et prussiens malgré de lourdes pertes.

1761 : Promotion au grade de maréchal de camp et inspecteur de cavalerie. Avec son expérience du terrain, il conseille les ministres.

1780 : Rochambeau dirige une force de 6000 hommes pour aider les colons américains contre les troupes britanniques. C’est la guerre d’indépendance des colonies américaines dirigé par un certain George Washington.

Les troupes françaises débarquent à Rhode island, Newport. Rochambeau hésite à s’éloigner de la couverture de la flotte française bloqué par les britanniques et reste inactif une année.

1781 : Rochambeau et ses troupes font jonction avec Washington dans le comté du Westchester. Les deux armées établissent des camps et font des manoeuvres communes ainsi que des reconnaissances. L’objectif semble être Manhattan.

Rochambeau, fin stratège, convainc Washington de ne pas attaquer Manhattan. L’île est trop bien défendue par les britanniques. En revanche, il propose d’attaque Cornwallis installé à Yorktown, en Virginie.

C’est décidé, la bataille aura lieu à Yorktown. les deux armées font route vers l’objectif et arrive en septembre devant la ville. Lafayette les rejoins et plusieurs renforts arrivent par la mer. En effet, la flotte française assure un blocus efficace de la ville.

Au cours du siège, l’artillerie française montre son efficacité. C’est la première utilisation du nouveau type d’artillerie conçu par Gribeauval.

Après plusieurs jours de siège, Yorktown se rend. Cette victoire met fin à la révolution américaine.

19 octobre 1781

Vainqueur, Rochambeau est remercier par le Congrès américain et rentre en France. A son retour, Louis XVI lui décerne l’ordre du Saint-Esprit et le nomme gouverneur de Picardie et de l’Artois.

1789 : Révolution français, Rochambeau adopte ses principes mais avec réticences.

1791 : Il reçoit son bâton de maréchal et est nommé général en chef de l’armée du Nord.

1792 : Contrarié par le ministre de la guerre, il démissionne et se retire dans sa ville natale.

Terreur : Il est arrêté mais relâché avant d’être guillotiné. Robespierre vient de tomber.

1807 : Rochambeau meurt après avoir eu une carrière militaire impressionnante et marqué l’Histoire.

Rochambeau en résumé, pour une lecture rapide et simple. Rochambeau résumé pour connaître les grandes dates et faits de sa vie.