30 juin 1520, « la triste nuit »

30 juin nuit triste

Le 30 juin 1520, épisode de « La triste nuit », victoire Amérindienne contre les espagnols. Quelques semaines auparavant, les troupes espagnoles installées à Mexico avaient massacrés 600 nobles Aztèques. Il s’agit d’une revanche sur l’envahisseur espagnol.

Cette représaille s’inscrit dans le cadre de la conquête du Mexique par les espagnols de Cortès contre les natifs aztèques. Au moment où Cortés parvint à Mexico, en 1519, il fut émerveillé des beautés de la ville, qu’il décrivit dans une lettre à Charles Quint comme « la plus belle ville du monde, une nouvelle Venise »

Sans attendre, les Aztèques organisent la riposte et ils encerclent les Espagnols et leur imposent un long et pénible siège dans Mexico. Cortés était absent pendant ces évènements, il était parti vaincre une expédition espagnole envoyée par le gouverneur de Cuba, il regagne Tenochtitlan, (ancien nom de Mexico) pour calmer le jeu.

Mais mais les aztèques, sous la direction de Cuitláhuac, se sont organisés et réussirent à massacrer environ 600 espagnols qui tentaient une sortie chargés d’or de leur pillage avec plusieurs milliers de leurs alliés.

La victoire éphémère du 30 juin 1520 sera vengée

Cet épisode de l’Histoire mexicaine, connu sous le nom de « noche triste » (la nuit triste), marque une des toutes premières victoires, certes éphémère, contre le colonisateur.

Plus tard les espagnols reviendront en force et raseront Mexico et détruiront totalement la culture Aztèque.

Derniers articles