27 juillet 1214, bataille de Bouvines

27 juillet bataille de bouvines

Le 27 juillet 1214 : victoire du royaume de France à la bataille de Bouvines.

Elle a été l’une de ces grandes victoires françaises inespérées que le roi Philippe II auguste (capétien) remporta sur Jean sans terre roi d Angleterre (plantagenet), l’empereur allemand Otton, le comte de Boulogne et le comte de Flandre.

La bataille de Bouvines s’engage à la manière féodale, dans un corps à corps indescriptible qui tourne à la mêlée générale où chacun cherche son ennemi pour le tuer ou le capturer pour d éventuelle rançon.

Le roi de France y participe, il est désarçonné mais sauvé de justesse et ne doit son salut qu’à l’intervention in extremis de ses chevaliers qui abandonnent l’empereur et agitent l’oriflamme pour rassurer les combattants français, et notamment de son chambellan Pierre Tristan qui lui fait un rempart de son corps.

27 juillet 1214, changement géopolitique à la suite de la victoire à Bouvines

Résultat de cette bataille : Otton s’enfuit et perd sa couronne, les comtes de Boulogne et de Flandre prisonniers. Philippe Auguste confisque les terres de ses ennemis et Jean sans Terre cesse les hostilités contre la France, et regagne l’Angleterre en perdant la Normandie, le Maine, l’Anjou, la Touraine, le Poitou et la Bretagne..

Bruno Lefebvre-Beaudelin

Derniers articles