La religion grecque antique

Les Dieux sur le Mont Olympe

La religion grecque de l’antiquité est une religion polythéiste. Ses dieux habitent l’Olympe et sont gouverné par Zeus.

Sommaire

Que de temples, que de statues! Que de processions sacrées. La religion grecque antique à tout moment de l’année ce ne sont que fêtes religieuses et l’on voit partout des victimes ornées de guirlandes! Ainsi s’exclamait Aristophane, le grand auteur comique grec du Ve av J-C.

La religion grecque et sa particularité polythéiste

Les dieux crées par l’imagination des Grecs étaient très nombreux : vouloir supprimer temples, statues ou fêtes, c’était prendre le risque grave de négliger certaines divinités de l’Olympe. Dans les temps les plus reculés, tous les phénomènes de la nature, toutes les occupations, tous les métiers, toutes les qualités physiques ou morales, toutes les familles avaient un dieu qu’il fallait invoquer pour obtenir sa protection. Comme tous les peuples de l’Antiquité, à part le peuple hébreux, les Grecs furent donc polythéistes (du grec polus, beaucoup, et theos, dieu), c’est-à-dire qu’ils adoraient plusieurs dieux.

La génèse de la religion grecque antique

Peu en mesure de s’expliquer le pourquoi des choses, les hommes de l’Antiquité attribuaient les phénomènes de la nature à des puissances mystérieuses. Ainsi la force du vent, de la foudre, du tonnerre, altitude imposante de certaines montagnes, le feu des volcans les remplissaient de stupéfaction et d’épouvante. Comme ils n’en avaient aucune explication scientifique, ils étaient tout naturellement portés à les croire déclenchés par des esprits invisibles et beaucoup plus forts qu’eux. Ainsi imaginaient-ils esprit du vent, de la foudre, du tonnerre, des montagnes, de la mer, etc. L’homme est par sa nature enclin au respect de ce qui le surpasse: nos ancêtres éprouvèrent donc, pour ces esprits, à la fois de la terreur et de la vénération à tel point qu’ils les considèrent comme de véritables divinités.

Ainsi se forma peu à peu le le sentiment religieux qui « relie » l’homme à la divinité. (Religion vient du latin religare, lier) Les Grecs adorèrent donc les forces de la nature et pour que leurs dieux soient mieux mêlés à leur vie, ils leur donnèrent des qualités et des traits humains. Les artistes s’efforcèrent de les entourer des légendes les plus extraordinaires dont l’ensemble compose mythologie.

L’Olympe, royaume des Dieux

Selon la mythologie grecque, les dieux avaient élu domicile sur les cimes de l’Olympe, la montagne la plus élevée de Grèce. Pendant leurs banquets, très fréquents assurait-on, les dieux se nourrissaient et se désaltéraient de nectar, d’ambroisie, source d’immortalité. Le chef des dieux et le père de tous les hommes était Zeus (plus tard Jupiter chez les Romains).

En son honneur, les Grecs élevèrent un temple grandiose dans la ville d’Olympie (V° siècle av. J.-C.). Il abritait une grande statue du dieu, recouverte d’or et d’ivoire; cette oeuvre, due au sculpteur Phidias, était considérée comme une des Merveilles du monde. Tous les quatre ans on célébrait le dieu par de grandes fêtes, les « jeux Olympiques » (inaugurés en 776 av. J.-C.).

L‘Oracle, personnage important dans la religion grecque

Les Grecs, fermement convaincus que tous les événements de leur vie dépendaient exclusivement de la volonté des dieux, cherchaient à connaitre leurs dispositions avant d’entreprendre toute affaire importante. Pour cela, ils se rendaient dans des sanctuaires spéciaux tel le temple d’Apollon à Delphes, au pied du mont Parnasse; là, pensaient-ils, les dieux inspiraient prophéties et oracles (du latin oraculum, révélation orale).

Celui qui venait ainsi «en consultation » devait exposer le sujet qui lui tenait à coeur aux prêtres du sanctuaire, puis la Pythie, prêtresse consacrée à Apollon, était priée d’écouter la réponse du dieu. Pour pouvoir communiquer avec Apollon, la Pythie devait se griser des vapeurs qui s’échappaient d’une anfractuosité proche du sanctuaire. Les exhalaisons de ces vapeurs la faisaient bientôt délirer; elle prononçait alors des paroles incohérentes dont les prêtres s’inspiraient pour connaitre l’oracle d’Apollon.

Parmi les autres grands sanctuaires, celui de Zeus à Olympie, et celui d’Asclepios à Epidaure, étaient tenus en grande vénération.

Les mystères

En plus des cérémonies normales, d’autres étaient célébrées dans le secret : les « mystères ». Seuls les initiés, préalablement soumis à des rites de purifications (bains, jeûnes) pouvaient y participer. Ils étaient tenu ensuite au silence absolu. Ces cérémonies avaient pour but de montrer aux fidèles le sort réservé aux défunts. Les plus célèbre étaient les mystères d’Eleusis, non loin d’Athéne.

Les amphictyonies, entre gouvernance religieuse et diplomatie

Les Grecs, divisés en nombreuses cités, souvent en lutte les unes contre les autres, se sentaient pourtant étroitement liés par la religion. Dans le Pays entier on adorait les mêmes dieux, on pratiquait les mêmes rites. Beaucoup de cités manifestèrent cette unités et formèrent des ligues religieuses, les amphictyonies chargées en particulier de gérer la fortune du dieu; les Etats amphictyons (du grec amphi, ils étaient généralement voisins d’un sanctuaire célèbre. Chaque année les membres d’une amphictyonie se réunissaient dans le sanctuaire central et discutaient de problèmes religieux.

Souvent ces réunions avaient pour but de conjurer la guerre entre deux Etats. L’amphictyonie la plus importante était celle de Delphes, où se trouvait le temple d’Apollon.

FAQ

Qui sont les principales divinités de la religion grecque ?

Dans la religion grecque antique l’’Olympe offrait I’hospitalité à un grand nombre de dieux; voici les plus connus (le nom latin est indiqué entre parenthèses).

– Héra (Junon) : épouse de Zeus (Jupiter).
– Phoebus (Apollon) : dieu de la Lumière et des Arts.
– Hephaistos (Vulcain) : dieu du Feu.
– Hermés (Mercure) : messager de Zeus (Jupiter).
– Athéna (Minerve): déesse de la Sagesse (et pro-tectrice d’Athènes).
– Poséidon (Neptune) : dieu de la Mer.
– Artémis (Diane) : déesse de la Chasse et des forêts.
– Aphrodite (Vénus) : déesse de la Beauté.
– Arés (Mars) : dieu de la Guerre.
– Dionysos (Bacchus) : dieu du Vin.

Quelle est la religion grecque ?

La religion grecque est une religion polythéiste (plusieurs dieux). Ces dieux habitent l’Olympe et sont gouverné par Zeus.

Comment les Grecs pratiquer leur religion ?

Les Grecs, fermement convaincus que tous les événements de leur vie dépendaient exclusivement de la volonté des dieux, cherchaient à connaitre leurs dispositions avant d’entreprendre toute affaire importante. Pour cela, ils se rendaient dans des sanctuaires spéciaux tel le temple d’Apollon à Delphes, au pied du mont Parnasse; là, pensaient-ils, les dieux inspiraient prophéties et oracles (du latin oraculum, révélation orale).

Sources

Religion grecque, religions antiques
Mythe et Religion en Grèce ancienne

Derniers articles

Rome contre les pirates

La guerre de Rome contre les pirates débute avec la nécessité pour Rome de rétablir son commerce et ses approvisionnement…

Lire l'article

La justice au Moyen Âge

La justice au Moyen Âge est pratiquée par les seigneurs locaux. A la fois rude et spectaculaire, la justice est…

Lire l'article

Mésopotamie, berceau de la civilisation

L’histoire de la Mésopotamie ancienne est longue et mouvementée. Au fil du temps denombreux peuples sont venus s’installer sur ces…

Lire l'article

La chute du Premier Empire

En 1810 la puissance du Premier Empire est parvenue à son apogée. Cependant ce colosse démesuré, qui semble de granit,…

Lire l'article

Napoléon, de premier consul (1800) à la fin de la 5e coalition (1809)

L’ascension irrésistible de Napoléon Bonaparte et l’apogée de l’Empire français. Fraichement débarqué d’Egypte, il prend le pouvoir en tant que…

Lire l'article

Bonaparte et la campagne d’Italie

Plus jeune général de la Révolution, Bonaparte part à la conquête de l’Italie. Face à lui, une coalition fait de…

Lire l'article

Summary
Review Date
Reviewed Item
La religion grecque antique
Author Rating
51star1star1star1star1star
Software Name
Article
Software Name
Blog
Software Category
Histoire