La civilisation minoenne

Civilisation Minoenne - le Minotaure

La civilisation minoenne vient de l’île de Crète. Etablis depuis peu en Grèce, les premiers Grecs, les «Achéens », se servaient encore, vers l’an 2000 avant notre ère, d’armes et d’outils de pierre; cependant un peuple beaucoup plus évolué vivait dans une île voisine la Crète. Ses habitants entrèrent en contact avec les Achéens.

Ces derniers, pourtant, loin de nous laisser des récits historiques sur la civilisation crétoise, n’en n’ont conservé que des légendes plus ou moins fantastiques. Les Égyptiens de l’Antiquité la dénommaient Kaphti.

Un peuple marin

En Crète, les palais importants de la civilisation minoenne ont une caractéristique intéressante : le manque total de fortifications et de remparts de protection. L’île dut, en effet, connaître une longue période de paix; d’autre part, si des ennemis attaquaient de l’extérieur elle devait pourvoir à sa défense par une flotte nombreuse et puissante

Certains historiens grecs nous rapportent précisément que, sous le règne de Minos, l’île possédait une marine puissante. Les minoens, montés sur leurs bateaux, allaient jusqu’en Asie mineure, en Sicile, en Afrique, pour exporter des poteries, du vin et de l’huile; ils en
revenaient chargés d’étain, d’ivoire et d’objets ouvragés.

Qui sont les Mycéniens ?

Très vite le monde égéen et l’Asie mineure connurent le raffinement des Crétois. Les premiers qui imitèrent leurs coutumes et leur art furent les Achéens, peuple grec établi dans la péninsule du Péloponnèse depuis l’an 2000 av. J.-C. environ.

Des fouilles faites à Mycènes et à Tirynthe, deux villes du Péloponnèse fondées par les Achéens, ont révélé des constructions grandioses, des vases et objets divers très voisins de l’art crétois.

Cette première phase de la civilisation grecque, inspirée de celle de la Crète, est dite mycénienne. Le qualificatif dérive de Mycènes, la plus importante ville de Grèce de l’époque.

Quand les Grecs du Péloponnèse occupèrent la Crète (XIIe siècle, av. J.-C. environ), une partie des Crétois gagnèrent la Palestine pour former ensuite le peuple des Philistins.

Ceux qui demeurèrent en Crète furent appelés « Etéocrétois » (les vrais Crétois).

Le labyrinthe du Minotaure

Minos, était maître de toute la Méditerranée. Aidé du grand architecte Dédale il avait construire un immense palais, le labyrinthe où selon la légende aurait vécu un monstre moitié homme, moitié taureau : le Minotaure.

L’intérieur du palais était si compliqué que ceux qui s’y aventuraient ne pouvaient en resortir.

L’archéologue anglais Arthur Evans fut le premier à entre-prendre des fouilles. Le labyrinthe n’était pas une construction triste, mais plutôt un édifice à la fois imposant et gracieux, orné de colonnes aux couleurs vives et de fresques murales étonnantes.
Dire du palais de Cnossos qu’il contenait des aménagements « modernes » n’est pas trop s’avancer. Qu’il suffise de penser aux installations dont il était largement pourvu, aux conduites d’eau potable et d’eau de pluie, au complexe réseau de canaux d’écoulement qui convergeaient vers un grand égout central.

Derniers articles

Rome contre les pirates

La guerre de Rome contre les pirates débute avec la nécessité pour Rome de rétablir son commerce et ses approvisionnement…

Lire l'article

La justice au Moyen Âge

La justice au Moyen Âge est pratiquée par les seigneurs locaux. A la fois rude et spectaculaire, la justice est…

Lire l'article

Mésopotamie, berceau de la civilisation

L’histoire de la Mésopotamie ancienne est longue et mouvementée. Au fil du temps denombreux peuples sont venus s’installer sur ces…

Lire l'article

La chute du Premier Empire

En 1810 la puissance du Premier Empire est parvenue à son apogée. Cependant ce colosse démesuré, qui semble de granit,…

Lire l'article

Napoléon, de premier consul (1800) à la fin de la 5e coalition (1809)

L’ascension irrésistible de Napoléon Bonaparte et l’apogée de l’Empire français. Fraichement débarqué d’Egypte, il prend le pouvoir en tant que…

Lire l'article

Bonaparte et la campagne d’Italie

Plus jeune général de la Révolution, Bonaparte part à la conquête de l’Italie. Face à lui, une coalition fait de…

Lire l'article