Résumé de l’histoire du Japon

Histoire du japon

Les plus anciens documents sur l’histoire du Japon datent du IIIe siècle apr. J.-C; mais il s’agit de récits légendaires auxquels on ne peut accorder beaucoup de crédit. D’après les historiens, le Japon fut habité à une époque très lointaine par des tribus nomades qui, venues de l’Asie centrale, s’établirent dans les iles de Honshū et de Kyu-shū.

Les tribus de Honshū devinrent plus puissantes et, sous le gouvernement de l’empereur Jinmu Tenno, elles auraient soumis les autres tribus.

Jinmu Tenno, descendant de la déesse du Soleil, Amaterasu, aurait donc, en 660 av. J.-C., fondé l’Empire japonais et serait à l’origine d’une dynastie qui règne encore sur le vaste empire du Soleil Levant.

Empereur cloîtré

Apres la mort d’Iruka on vit souvent les empereurs se retirer dans des cloîtres bouddhistes. Jamais les souverains n’avaient été autant attirés par la religion. À quoi était due cette ferveur apparente?

Nous avons vu que le complot d’Iruka avait été découvert par les Nakatomi, qui avaient puni le traître et sauvé le royaume. En échange, ils avaient obtenu de l’empereur le droit de se transmettre de père en fils le poste de Premier ministre. Les Nakatomi devinrent bientôt très puissants, et les empereurs durent désormais prendre pour épouse une de leurs filles.

Les empereurs éprouvèrent bientôt le besoin de se soustraire au contrôle des Nakatomi, qui étaient presque les maîtres permanents du pouvoir. Ils eurent recours à un stratagème : quand ils le jugeaient bon, ils se retiraient dans un cloître bouddhiste où nul ne pouvait pénétrer. Échappant ainsi à la tutelle des Nakatomi, ils continuaient à exercer le pouvoir, à proclamer les lois et les décrets.

Guerre civiles et l’émergence des samouraïs

L’une des période les plus importante dans l’histoire du Japon est le Shogunat. Une longue période de guerre civile s’étend du XII° au XIV° siècle. L’empereur n’est plus qu’un symbole vénéré de tous, mais qui a perdu toute autorité, tandis que le pouvoir réel appartient à une sorte de maire du palais : le shôgun. Mais, peu à peu, les daimyo, chefs des grandes familles, rivalisent pour s’emparer du pouvoir, recourant aux chevaliers qui sont à leur service : les samouraïs.

Les samouraïs sont des combattants courageux, toujours prêts à se battre, fidèles et loyaux envers leur maître. Ils obéissent aveuglément à une loi qui les oblige à se donner la mort en cas de déshonneur. Durant ces deux siècles, qui constituent le Moyen Âge japonais, les samouraïs forment une caste privilégiée.

Exempts de tout travail manuel, ils ne payent pas d’impôts et sont reconnaissables aux deux épées qu’ils portent à la ceinture. Parfois, leur seigneur leur cède des terres: alors, devenus féodaux, ils commandent à leur tour d’autres samouraïs.

Peu à peu les shôguns rétablissent leur pouvoir et, à partir du IV siècle, une dynastie de shôgun, résidant à Yedo, les Tokugawa, s’imposent aux daimyo et à l’empereur qui réside à Kyoto.

Le basculement de l’ère féodale à celle industrielle

La féodalité, qui n’a duré en France que l’époque du Moyen Age, ne se termina au Japon qu’à la fin du XIXe siècle. Jusqu’à l’évènement de l’empereur Mutsu-Hito, en 1867, le Japon était resté sous le pouvoir des shôguns. Apres un grand nombre de réformes qui valurent à cette époque le nom de « Meijis (ère des lumières), l’empereur, en 1889, promulgua une Constitution qui mit fin définitivement au système féodal en donnant au peuple le droit d’élire ses gouvernants.

Ce fut la fin du règne du shogun et des privilèges dont jouissaient les familles nobles : des lors, les samouraï perdirent le droit de porter les deux épées, signe de puissance, et payèrent les impôts comme tous les autres citoyens.

L’histoire du Japon moderne

Depuis le XX° siècle, le but plus où moins avoué du Japon fut d’étendre sa domination à tout l’Extrême Orient, mais la Russie et les États-Unis, qui avaient des intérêts commerciaux sur ce continent, s’y opposaient.

Puis éclata la guerre de 1939: le Japon vit là une occasion de se soustraire à la pression américaine. Dans la nuit du 7 au 8 décembre 1941, il attaqua par surprise la flotte américaine ancrée à Pearl Harbor (île Hawaï) et la détruisit ouvrant ainsi les hostilités.

Le Japon remporta d’abord de grands succès mais les Etats-Unis réagirent. Bientôt les défaites s’enchainèrent : Midway, La bataille de la Mer des Philippines, puis la prise des îles pour un futur débarquement sur l’archipel.

La guerre dura quatre ans jusqu’au mois d’août 1945, date du premier bombardement atomique de l’histoire sur l’archipel japonais.

Le 14 août, les Japonais capitulèrent sans conditions. Les Américains occupèrent le pays, y important une Constitution démocratique. La Constitution actuelle de l’empire du Soleil levant, à nouveau indépendant, se distingue de la première notamment par la négation de l’origine divine de l’empereur et par un gouvernement où le peuple est souverain.

Derniers articles

Rome contre les pirates

La guerre de Rome contre les pirates débute avec la nécessité pour Rome de rétablir son commerce et ses approvisionnement…

Lire l'article

La justice au Moyen Âge

La justice au Moyen Âge est pratiquée par les seigneurs locaux. A la fois rude et spectaculaire, la justice est…

Lire l'article

Mésopotamie, berceau de la civilisation

L’histoire de la Mésopotamie ancienne est longue et mouvementée. Au fil du temps denombreux peuples sont venus s’installer sur ces…

Lire l'article

La chute du Premier Empire

En 1810 la puissance du Premier Empire est parvenue à son apogée. Cependant ce colosse démesuré, qui semble de granit,…

Lire l'article

Napoléon, de premier consul (1800) à la fin de la 5e coalition (1809)

L’ascension irrésistible de Napoléon Bonaparte et l’apogée de l’Empire français. Fraichement débarqué d’Egypte, il prend le pouvoir en tant que…

Lire l'article

Bonaparte et la campagne d’Italie

Plus jeune général de la Révolution, Bonaparte part à la conquête de l’Italie. Face à lui, une coalition fait de…

Lire l'article

Summary
Article Name
Résumé de l'histoire du Japon
Description
Les plus anciens documents sur l'histoire du Japon datent du IIIe siècle apr. J.-C; mais il s'agit de récits légendaires auxquels on ne peut accorder beaucoup de crédit. D'après les historiens, le Japon fut habité à une époque très lointaine par des tribus nomades qui, venues de l'Asie centrale, s'établirent dans les îles de Honshū et de Kyu-shū.
Author
Publisher Name
Adh
Publisher Logo