Solon : La Transition Démocratique d’Athènes

Solon philosophe athénien
Solon philosophe athénien

Découvrez comment Solon a façonné la démocratie à Athènes, un héritage de sagesse antique qui a marqué l’histoire. Explorez son rôle crucial dans notre passé politique.

Sommaire

Établis sur un territoire montagneux rendant difficile tout contact entre les populations, les Grecs de l’Antiquité prirent l’habitude de considérer leur ville comme leur seule patrie. Chaque cité formait ainsi un Etat indépendant, avec ses lois, son chef. Athènes, un des plus importants « Etats » de l’Atique, fut « d’abord gouvernée par un roi, mais, en 800 av. J-C., les nobles athéniens abolirent la monarchie au profit de la république. Celle-ci, où seuls les nobles détenaient le pouvoir, fut nommée « république oligarchique » (du grec oligoi, peu nombreux, et arkhe, commandement) c’est-à-dire gouvernement par une minorité. Le peuple athénien, exclu du gouvernement, vivait dans des conditions misérables.

Seuls les commerçants et quelques artisans, ne dépendant de personne, parvenaient à une certaine aisance. Toutefois, la seule classe véritablement riche était celle des nobles : propriétaires de grands domaines, ils les faisaient cultiver par des ouvriers très mal rémunérés. De nombreux citoyens étaient finalement obligés d’emprunter aux nobles des sommes plus ou moins élevées, sachant qu’ils seraient réduits en esclavage s’ils ne pouvaient rendre l’argent à la date fixée. Les conditions de vie du peuple athénien étaient aggravées par l’absence totale de lois écrites: le noble chargé de la justice la pratiquait plus ou moins, généralement à son propre avantage.

La Révolution Démocratique d’Athènes : L’Émergence de Solon dans un Conflit Politique Historique

Cette situation devenant intolérable, les pauvres commencèrent à s’agiter et demandèrent la promulgation de lois écrites. Craignant une révolution générale, la noblesse accepta la requête des citoyens. En 621 av. J.-C., un archonte (magistrat suprême), Dracon, ratifia les lois par écrit et fit cesser le rôle exclusif de la justice « familiale » exercée par les nobles. Malgré cela, les conditions de vie du peuple continuèrent à s’aggraver et, à la fin du VI siècle av. J.-C., celui-ci se montra prêt à tout pour accéder au gouvernement de la ville. Mais les nobles ne voulaient pas perdre leurs privilèges; la guerre civile semblait inévitable, lorsque intervint Solon.

On pourra se demander pourquoi les Athéniens firent appel à un philosophe pour résoudre un conflit politique.

Solon : Le Sage qui Éclaira Athènes et Créa une Constitution Révolutionnaire

De noble naissance, Solon était un des 7 sages de la Grèce, Il composa des chants patriotiques qui relevèrent le courage du peuple. Estimé de tous, il fut nommé archonte en 594 av. J.-C. pour apporter des réorganisations afin d’éviter la guerre civile entre le peuple et les Eupatrides, maîtres de la cité athénienne. Il prit d’abord un ensemble de mesures, dit Seisachtheia (allègement du fardeau).

Solon
Solon

Solon, indigné de voir un homme perdre sa liberté à cause de dettes résultant de sa pauvreté, promulga une loi audacieuse annulant toutes dettes, et par là même l’esclavage qui en résultait, lequel se trouva dès lors interdit. Les nobles, d’abord outrés, ne tardèrent pas à comprendre qu’ils avaient échappé de peu à une révolution; ils se calmèrent peu à peu. Le peuple, au contraire, plein d’espérance, était convaincu que Solon allait bientôt instaurer des lois chassant les nobles du pouvoir. Mais Solon était un sage: il sut se maintenir dans un juste milieu, contentant pauvres et riches par une nouvelle Constitution.

II appela tous les citoyens à l’exercice des droits civiques et les répartit, non d’après leur noblesse, mais selon les signes apparents de leur richesse, en quatre classes : les pentacosiomédimnes, citoyens dont le revenu était évalué à 500 médimnes, au moins, de produits secs ou liquides (grains, huile, vin…), le médimne étant une mesure de capacité valant environ 53 litres; les chevaliers (ainsi nommés parce qu’ils pouvaient entretenir un cheval), citoyens dont le revenu était d’au moins 300 médimnes; les zeugites (littéralement : ceux qui possèdent un attelage de beufs), citoyens dont le revenu était d’au moins 200 médimnes; les thèes (c’est-à-dire les journaliers), citoyens dont le revenu était inférieur à 200 médimnes.

Solon : L’Architecte de la Démocratie Athénienne et de son Héritage Égalitaire

Les citoyens les plus riches parvenaient aux très hautes fonctions, tandis que les autres avaient des charges moins importantes. Quant aux thètes, qui ne payaient pas d’impôts et n’avaient pas d’obligations militaires, ils se voyaient refuser l’accès aux charges publiques. Solon augmenta le pouvoir de l’Aéropage, corps politique et tribunal chargé de veiller à l’application des lois. Il créa le Conseil des Quatre-Cents choisis tous les ans dans les trois premières classes.

Celui-ci préparait les lois votées ensuite par l’Ecclesia, assemblée ouverte à tous les citoyens par Solon qui institua égale-ment un grand tribunal, PHeliée, chargé des grandes affaires criminelles dont les membres étaient recrutés parmi tous les citoyens par tirage au sort. Si les classes les plus aisées avaient seules le droit d’accéder au pouvoir, chaque individu, par sa valeur personnelle ou son travail, gardait l’espoir de faire partie des « classes privilégiées ».

Ainsi, en donnant à chacun la possibilité de parvenir un jour aux postes de commande, Solon n’a pas ruiné le pouvoir des riches, mais il l’a mis sous le contrôle du peuple, transformant ainsi Athènes en République démocratique. Puis, son œuvre achevée, il s’éloigna et voyagea pendant plusieurs années. Quand il rentra à Athènes, son cousin, Pisistrate, s’était emparé de l’Acropole et du pouvoir, mais il gouverna en bon citoyen et fit évoluer la démocratie à Athènes.

Le nom de Solon est resté très populaire. Aristote et Plutarque nous ont transmis des fragments de ses poésies qui sont d’une surprenante beauté.

FAQ

Qui était Solon et quelle était sa contribution majeure à Athènes ?

Solon était un philosophe et homme d’État de la Grèce antique. Sa contribution majeure à Athènes était la transformation de la cité en une démocratie égalitaire grâce à ses réformes politiques.

Quelles sont les réformes les plus célèbres de Solon à Athènes ?

Parmi les réformes les plus célèbres de Solon à Athènes, on compte l’abolition de l’esclavage pour dettes, la répartition des citoyens en classes basées sur leur richesse plutôt que leur noblesse, la création du Conseil des Quatre-Cents, et l’augmentation du pouvoir de l’Aéropage.

Comment Solon a-t-il influencé la démocratie athénienne et pourquoi son nom est-il resté célèbre ?

Solon a influencé la démocratie athénienne en mettant le pouvoir sous le contrôle du peuple et en créant une Constitution égalitaire. Son nom est resté célèbre en raison de sa sagesse politique, de ses réformes visionnaires et de sa contribution à l’évolution d’Athènes vers une société plus démocratique.

Dossier Grèce antique

Acropole d’Athènes : Découvrez les Monuments Splendides

L'Acropole d'Athènes est un joyau architectural de l'Antiquité grecque. Dominant la ville, ce site historique offre une vue imprenable sur…

Lire l'article

Naissance de la Grèce antique

La naissance de la Grèce antique fut le premier pays d'Europe à engendrer une grande civilisation; l’Europe elle-même puisa chez…

Lire l'article

La Grèce antique

Dans l’histoire de la Grèce antique, on trouve déjà des civilisations très brillantes entre 3000 et 1000 av. J.-C. :…

Lire l'article

La civilisation minoenne

La civilisation minoenne vient de l'île de Crète. Etablis depuis peu en Grèce, les premiers Grecs, les «Achéens », se…

Lire l'article