L’Europe au XIVe siècle

Europe au XIVe siècle

L’Europe début du XIVe siècle, la lutte entre l’Église et les monarques européens était parvenue à son épilogue. L’Ancien Empire germanique, en pleine dislocation, assistait, impuissant, à la formation de nouveaux États sur ses ruines. La Papauté allait de son côté traverser une triste période d’exil vers Avignon : sa puissance politique était aux mains du roi de France. Des débris de ces deux puissances naissaient de nombreux autres États qui s’organisaient politiquement et délimitaient leurs propres frontières. L’Europe moderne commençait à se dessiner.

Sommaire

CANOSSA, 1077, Un empereur, vêtu de l’humble robe du pénitent, est à genoux devant le pape. Agnani, 1303. Les envoyés du roi de France Philippe IV le Bel, persécutent et emprisonnent le successeur de saint Pierre.

Ces deux épisodes jalonnent dramatiquement une longue lutte, qui s’est poursuivit durant tout le Moyen Age, entre plusieurs États d’Europe et la Papauté. Pendant des siècles celle-ci chercha à faire prévaloir son autorités en même temps, les empereurs et les rois combattirent pour affirmer et maintenir la leur.

carte Europe XIVe siècle
Carte de l’Europe au XIVe siècle

Les royaumes de France et d’Angleterre en Europe du XIVe siècle

Durant cette époque il est impossible de traiter séparément l’histoire de chacun de ces deux pays. Ils sont alors engagés; l’un contre l’autre, dans la plus longue guerre dont l’histoire ait gardé le souvenir : la guerre de Cent Ans. Elle s’étira en réalité de 1337 à 1453, pendant cent seize années, dont cinquante-cinq de combats effectifs. Au début, la guerre n’était qu’une controverse personnelle entre deux souverains faisant valoir leurs droits au trône de France, resté vacant.

Des deux prétendants, l’un était Français, l’autre Anglais, et le conflit se transforma peu à peu en une guerre nationale pour tous les français désireux de bouter, hors de leur sol, l’étranger, c’est-à-dire les Anglais.

Les Français finirent par triompher et rester seuls et maîtres de leur pays: leur sentiment national sortit renforcé de cette longue lutte.

Le royaume d’Écosse

Entre deux périodes de la guerre de Cent Ans, la vie politique en Angleterre fut bouleversée par les âpres luttes qui opposaient le roi au Parlement. Profitant de ces désordres, l’Écosse accrut sa propre indépendance et se libéra de plus en plus de la tutelle du souverain de Londres et offrit le trône en 1371, à la famille des Stuart.

Le Portugal dans l’Europe du XIVe siècle

Le royaume de Portugal voyait déjà, à cette époque, la réputation de ses navigateurs solidement établie. Ses navires partaient, emportant à bord des colonnes de pierre sur lesquelles étaient gravées les armes du royaume. ; Quand ils abordaient sun des terres lointaines et inexplorées, les capitaines y plantaient une de ces colonnes, pour marquer les droits de leur pays.

Le Portugal, qui avait réalisé son unité et mis au point son organisation politique, orientait ses activités vers l’expansion outre-mer.

Les royaumes d’Aragon, de Castille, de Navarre et de Grenade

En plus du Portugal, la péninsule Ibérique comptait quatre autres Etats, trois catholiques et un musulman. Les royaumes d’Aragon et de Castille étaient les plus vastes et les plus
puissants
. Le premier, grâce aux ports de Barcelone et de Valence, entretenait des relations commerciales intenses à travers toute la Méditerranée: il possédait en outre la Sardaigne et la Sicile. Le second était encore aux prises avec de tumultueuses luttes intérieures.

Le royaume de Grenade constituait pour sa part, le dernier bastion musulman sur la péninsule ibérique. Il faudra attendre 1492 pour que la coalition des États chrétiens, enfin réunis anéantisse définitivement sa puissance.

Les communes italiennes

Les villes libres italiennes connaissaient, elles aussi une période d’intense activité commerciale. Les cités riveraines ou « républiques marines » fondaient des comptoirs sur les côtes les plus lointaines de la Méditerranée. Celles de l’intérieur faisaient d’excellentes affaires avec toute l’Europe.

Le royaume de Naples

Voici le plus vaste, mais aussi le plus infortuné de tous les États italiens du XIVe siècle. L’Italie méridionale était à cette époque sous la domination angevine. Et ce ne fut certes pas une ère de tranquillité que celle du gouvernement des comtes d’Anjou. Le pays, dévasté par des guerres continuelles et des désordres ininterrompus, fut bientôt réduit à une détresse extrême.

L’Empire germanique dans l’Europe du XIVe siècle

L’Empire allemand (Saint Empire romain germanique) était alors devenu une véritable mosaïque de petits États. C’était par centaines que se comptaient les duchés, les principautés, les seigneuries, les villes libres, les villes hanséatiques, les cités communales..

Vue d’artiste, ville européenne du XIVe siècle

Le développement économique n’en souffrait pas pour autant. Le commerce et l’industrie, florissants, s’épanouissaient surtout dans les villes libres. Mais les guerres et les intrigues diplomatiques succédaient sans cesse aux complots entre les diverses dynasties pour tenter de réaliser l’unité de la nation allemande. Parmi les principales familles, il faut citer les Luxembourg et les Habsbourg.

L’église et l’État

De 1309 à 1377, les papes ne résidèrent plus à Rome mais à Avignon, en France. Pour l’Église, ce fut donc une période de désordres lamentables. L’indépendance dont elle avait joui jusqu’alors était perdue pour elle.

Les papes, considérés comme intermédiaires entre Dieu et le roi, n’étaient plus guère qu’un instrument entre les mains du roi de France. Un tribun romain, un certain Colas di Rienzi, chercha même à instaurer la République à Rome mais il périt au cours d’une émeute.

Ce ne fut qu’avec le retour des papes que la ville de Rome reconquit sa dignité passée.

FAQ

Quel évènement déchire la France et l’Angleterre au XIVe siècle ?

La guerre de Cent Ans

Où se déplace la papauté au XIVe siècle ?

La papauté se déplace à Avignon en France

Quel État profite de la faiblesse de l’Angleterre au XIVe siècle pour prendre son indépendance ?

L’Écosse

Quel pays d’Europe oriente ses activités outre-mers ?

Le Portugal

Dossier Europe

L’Europe au XVIIe siècle

Lire l'article

L’Europe au XIVe siècle

Lire l'article

L’Europe dans le monde au XVIIIe siècle

Lire l'article

Invasion Ottomane en Europe

Lire l'article

L’Europe à la fin du XVe siècle

Lire l'article

Émergence des villes au Moyen Âge en Europe

Lire l'article

Naissance des nations de l’Europe

Lire l'article

Derniers articles

Summary
Review Date
Reviewed Item
L'Europe au XIVe siècle
Author Rating
51star1star1star1star1star
Software Name
Article
Software Name
Blog
Software Category
Histoire