<style>.lazy{display:none}</style>Robert Peary, la découverte du pôle Nord

Robert Peary, la découverte du pôle Nord

Peary, conquérant de l'espace polaire

Nous sommes en septembre 1909. Un message d’un seul mot, « sun » (soleil), parvient au Peary Arctic Club. C’est le signal convenu pour indiquer que les terres inexplorées du pôle Nord ont été atteintes; il a été expédié par Robert Peary le 6 avril 1909.

Sommaire

En effet, jusqu’alors, celui-ci avait toujours été contraint d’abandonner à mi-chemin son entreprise, soit en raison du froid, soit en raison de toutes les difficultés que présentait le franchissement de la banquise polaire. Mais il ne s’était pas découragé, et, en ce mois d’avril, sa ténacité était enfin venue à bout des adversités de la nature; en outre, l’aide des Esquimaux avait facilité expédition.

La préparation de Robert Peary pour atteindre le pôle Nord

A cet exploit, Peary se préparait depuis de nombreuses années. Pour gagner la sympathie des Esquimaux, il avait appris à travailler comme eux, adoptant leur manière de chasser et de pêcher, habitant dans les igloos, se nourrissant et s’habillant comme eux. Se liant finalement d’amitié avec ces êtres qui lui avaient accordé leur confiance, Peary en avait rassemblé une cinquantaine, hommes, femmes et enfants, et les avait embarqués sur son navire, le Roosevelt, avec 250 chiens, des traîneaux et les provisions nécessaires.

Robert Peary dans sa tenue arctique à bord du Roosevelt
Robert Peary en tenue sur le Roosevelt, colorisé

Parvenus au cap Sheridan, ils y avaient établi leurs quartiers d’hiver, et, en janvier 1909, Peary avait atteint, avec 23 de ses hommes, le cap Columbia, point le plus septentrional de la terre de Grant. Le 22 février avait commencé la véritable conquête du pôle Nord; elle se fit par étapes et en équipes.

La première s’arrêta à 85°33 de latitude Nord, la deuxième à 86°33 et la troisième à 87°48. Mais le but était encore à 250 kmn lorsque eut lieu le départ du dernier groupe commandé directement par Robert Peary; il comprenait, outre le grand explorateur, son domestique noir et quatre Esquimaux : ce sont eux qui atteignirent le pôle Nord le 6 avril 1909.

Un voyage difficile

L’expédition a été harassante, les traîneaux devant glisser jour après jour sur la banquise polaire, dans un froid terrible usant les forces des hommes et des chiens. De temps à autre, il fallait interrompre la marche, la glace étant brisée par endroits. Ainsi, au début de mars, l’expédition fut-elle obligée de s’arrêter six jours pour attendre que l’eau gèle à nouveau afin de pouvoir continuer. Près de quarante jours avaient été nécessaires pour parvenir au pôle. Finalement, Peary avait réussi un exploit que nul avant lui n’avait pu accomplir.

Les expéditions successives de Robert Peary

Robert Peary, de la marine américaine, est né à Cresson Springs en Pennsylvanie, le 6 mai 1856. Il devient ingénieur naval en 1881 et, en 1886 (alors âgé de 30 ans) il tente une première expédition au Groenland, pénétrant sur, des traîneaux à 160 km à l’intérieur de cette grande île. En 1891, l’Académie des sciences de Philadelphie le charge de guider une autre expédition jusqu’à l’extrême nord du Groenland.

Explorateur Robert Peary
Robert Peary

Peary parvient à 82° de latitude Nord et organise d’autres expéditions dans cette île, d’abord en 1893, puis en 1895.

Le « PEARY ARTIC CLUB »

En 1897, il fonde le Peary Arctic Club (Club arctique Peary), dont le but est de conquérir le pôle Nord. En 1898 et 1902, il installe des bases dans le Groenland septentrional et dans la terre de Grant, d’où pourront partir les expéditions vers le nord. En 1898, durant la première, Peary a les pieds gelés et doit renoncer à son entreprise pour la tenter à nouveau en 1900, 1902, 1905.

Découverte du pôle Nord par Robert Peary
Objectif réussi, le pôle Nord est atteint

Il atteint alors 87°5 de latitude Nord, dépassant ainsi les précédents exploits du Norvégien Nansen. Mais ce n’est qu’en 1909, à l’âge de cinquante-trois ans, qu’il peut atteindre enfin le but qu’il s’est fixé sa vie durant.

Approfondissez votre connaissance avec notre sélection

FAQ

Quand Peary atteint le pôle Nord ?

Robert Peary atteint le pôle nord le 6 avril 1909. Il dépasse le précèdent exploit du norvégien Nansen.

Quelle est la nationalité de Robert Peary ?

Américaine. Il est né à Cresson Springs en Pennsylvanie, le 6 mai 1856

Par qui Peary se fait aider dans son expédition ?

Par les esquimaux. Pour gagner la sympathie des Esquimaux, il avait appris à travailler comme eux, adoptant leur manière de chasser et de pêcher, habitant dans les igloos, se nourrissant et s’habillant comme eux.

Dossier sur les explorateurs et savants

Louis Pasteur : la Microbiologie et la Vaccination au XIXe siècle

Galien : L’Ange de la Médecine Antique

Henri Fermi : Un pionnier de la physique nucléaire

Alexander von Humboldt : Explorateur de la géographie physique

Marcel Malpighi, médecine et dissections

Quelle découverte a fait William Harvey ?

L’expérience des frères Montgolfier au premier vol

Champlain, fondateur de la Nouvelle-France